Article

Cheminer après une perte par un rituel créatif de deuil

Bien être | 0 commentaires

Vous avez vécu une perte il y a quelques mois, quelques années…
Vous sentez que vous êtes encore très sensible lorsque vous abordez ce sujet,
Vous souhaitez vous sentir plus tranquille, plus en paix avec cette perte ?
Cette proposition est pour vous.

Osons prononcer ce mot !

Encore énormément taboue dans notre société, la mort est très peu accompagnée, elle fait peur, aussi nous la tenons très éloignée de nous, sauf qu’avec la crise sanitaire que nous traversons, nous ne pouvons plus ignorer son existence ! Nous oublions que la mort fait partie du vivant, toute vie est porteuse de mort à un moment donné… Et toute perte est une mort…

Moins nous en parlons, plus les peurs grossissent !

Le deuil ?

Le deuil est une réponse psychologique légitime face à la perte, il n’est pas un processus pathologique. Il peut cependant le devenir et se muer en dépression si le chagrin ne trouve pas de lieu et d’espace d’expression. 
Toute perte génère un choc et de la souffrance qui réclame un chemin de deuil parfois compliqué et difficile à assumer dans notre société où rien n’est prévu pour l’accepter et l’exprimer afin que cette blessure puisse se transformer et devenir moins douloureuse.

Toutes les pertes nécessitent un chemin de deuil :

  • la perte de projets, de buts, d’idéaux, de capacités physiques, de relations,
  • la perte d’une personne décédée, disparue, quittée,
  • la perte d’un lieu, d’un travail, 
  • d’un animal….

 

Le « Carnet de Deuil »

En tant qu’art thérapeute formée par Nathalie Hanot, la créatrice de ce processus, je vous accompagne, par la création d’un « Carnet de Deuil », à avancer sur ce chemin du deuil. Ce livre objet, véritable rituel de passage, que vous allez vous-même composé sur mes propositions, va vous permettre d’effectuer cet intense travail intérieur que nécessite le deuil. 

Faire une démarche de deuil, c’est en fait « remplacer une absence effective par une présence intérieure ». 

Le travail créatif d’écriture, de collage, de peinture, de dessin permet de transcender la souffrance du deuil. 
Le deuil est un chemin, il se traverse en se remettant en mouvement, doucement, pas après pas, étape par étape. 

Vers où conduit ce processus ?

Les différentes phases du deuil sont explorées par des techniques créatives faciles d’accès, le travail réalisé permet d’installer page après page plus de sérénité et de paix en soi. 

Vous repartez avec votre livre objet, réel symbole du chemin traversé et du sacré du deuil. 
Ce processus ne nécessite aucune connaissance particulière ni aucune technique, il est accessible à tous et toutes.

Conditions de réalisation 

Un entretien préalable est nécessaire avant l’engagement dans ce processus qui se fait en présentiel.
En individuel, ce chemin s’accomplit sur 4 séances de 3 h pour un montant de 250 €, matériel inclus.
Ce processus de deuil peut aussi être réalisé en petit groupe de 3 ou 4 personnes (190 € sur deux jours, soit environ 14 h, matériel compris). Le groupe vient soutenir le chemin de solitude que nécessite cette traversée.

Pour plus de renseignements :

Sandrine Sanchez 06 76 93 66 55

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.